La demande L’objectif.

Repenser une fonctionnalité Facebook à travers un workshop. Comme toute réalisation c’est l’utilisateur qui est au centre, il fallait donc repenser juste ! Et non original !

image-2

C’est parti !

Nous avons formé un groupe de 6 personnes et l’aventure à alors commencée ! 
Tout d’abord nous avons défini ce qu’était facebook pour nous et identifier les différentes fonctionnalitées.

image-3

« Facebook sert avant tout à communiquer, se rencontrer, partager et se retrouver. »


Une fonctionnalité primordiale.

L’ajout en ami est pour nous l’élément principal de Facebook... Et pourtant ! On a remarqué plein de petits détails qui permettre d’améliorer l’expérience de l’utiliseront ! Un bouton en trop là, un autre manquant ici.

ajouterami

À la recherche des personas.

Nous avons identifié 6 types de personas : Ceux qui utilise Facebook pour retrouver des amis d'enfance , d'autres pour avoir une vie sociale car ils ne sortent pas de chez eux, les personnes qui en ont plus une utilité professionnelle, des jeunes qui ont soif de popularité ou alors d’autres on justement peur de rencontrer des gens et pour qui Facebook est un bouclier à leur timidité. Puis il y a les autres ! Ceux qui ont une utilisation neutre.

image-4

L’heure de la séparation…

Il était temps pour nous de prendre notre envol chacun de notre côté. Nous avons tout d’abord fait des binômes et choisit un sous-fontionnalité. J’ai alors fait équipe avec Alice Simon.

alice laurie desktop mobile

Notre sous fonctionnalité était « L’ajout d’un ami sur sa propre page Facebook »? Alice d’avait l’adapté sur le desktop et moi sur mobile. C’était l’étape des choix et de l’harmonisation des éléments.

Mes recherches et réflexions.

Dans sa globalité, l’aspect mobile de cette sous fonctionnalité est déjà assez bien travaillé. Je me suis surtout penchée sur la hiérarchie et l’importance des éléments.

version 1

J’ai pu remarque que le bouton « d’ajout en ami » était de la même taille et avait donc la même importance que les autres fontionnalitées.

version 2

Mais également que quand la demande était effectuée, cela ne frappait pas aux yeux. Il fallait donc que je pointe du doigt les éléments importants.

Prends note ! C’est pour ton bien.

D’abord sur papier ensuite sur Invision, j’ai demandé à mes camarades de tester mon rethinking. La demande était « Ajouter un ami via son profil » Cela m’a permi de constaté que certaines choses n’étaient pas encore intuitives. Comme par exemple les couleurs où des éléments inutils mirent en avant.

Lien vers mon Invision

Étape finale.

attention

J’ai également ajouté une étape. 
Une sorte de contrôle parental pour les utilisateurs âgé de moins de 18 ans qui demanderaient si nous connaissons la personne à partir du moment où Facebook considére que vous n’avez pas de liens directs avec cette personne ( pas d’amis en commun, pas de centre d’intérêt).

Travail d’équipe avant tout !

Un autre objectif de ce workshop était aussi de pouvoir avancer en équipe et savoir communiquer/écouter. Cela nous permet d’appréhender la demande autrement. 
J’ai pris plaisir à travailler avec mon team et vous pourrez retrouver leurs travaux sur notre site.